La méthode Feldenkrais ®

Cette approche du mouvement a été inventée dans les années cinquante par Moshe Feldenkrais, ingénieur, physicien et judoka de haut niveau.

Elle est étroitement liée au développement moteur du tout petit et s’intéresse à la capacité du cerveau humain à se perfectionner tout au long de la vie. 

Basée sur l’écoute sensorielle et la réduction de l’effort, elle permet d’alléger les tensions musculaires, d’affiner la coordination et la perception, de développer présence à soi et à ce que l’on fait.

Au travers de mouvements simples, parfois inhabituels, petit à petit chacun prend conscience de ses fonctionnements, modifie des habitudes et découvre ou redécouvre des capacités inattendues.

Bon nombre de personnes verront douleurs et fatigue diminuer voir disparaitre. Certains travailleront à maintenir un équilibre, d’autres souhaiteront simplement améliorer la qualité de leurs mouvements au quotidien, dans leur art, au travail…

En groupe ou en séance individuelle, les deux approches sont complémentaires : l’une nourrissant l’autre et vice et versa.

La méthode Feldenkrais s’adresse à tous, de tout âge. 

Deux formes de pratique qui se complètent

En cours collectifs

Prise de conscience par le mouvement

Apprendre à affiner son ressenti, s’écouter, se fier à son rythme… sans modèle ou enjeu quelconque, chacun de l’endroit où il en est. 

Ici, l’enseignant utilise sa voix pour guider les élèves dans le mouvement et amener leur attention sur la manière dont ils bougent. 

Chaque séance est construite autour d’un thème : délier la nuque et les épaules, articuler la colonne vertébrale, déverrouiller les hanches, assouplir les chevilles… 

En séance individuelle

Intégration fonctionnelle

Lors d’une séance individuelle, avec ses mains, le praticien se met à l’écoute de la personne et l’invite à bouger délicatement.

S’établit un dialogue où il va chercher à éveiller des zones un peu “oubliées”, clarifier certains chemins pour qu’émerge de nouvelles possibilités de mouvement. 

Mosche Feldenkrais (1904-1984)

Docteur en Physique et ingénieur, il travaille au sein du laboratoire de Paul Langevin puis avec Frédéric Joliot Curie.

À la même époque, il découvre le judo qu’il va pratiquer à haut niveau, puis contribuer à introduire en France.

Blessé grièvement au genou, il choisir de se rééduquer seul et entame des études approfondies en anatomie, neurophysiologie, psychologie, hypnose … 

L’exploration de micros mouvements des mois durant, la re-découverte des étapes que traversent les jeunes enfants pour acquérir la marche, lui permettent de retrouver l’usage de son genou. 

Les bases de la méthode à venir sont nées.
Durant plusieurs années, il transmet à d’autres, et perfectionne son travail. 

En 1970, il commence à voyager à travers le monde pour enseigner et former des praticiens en Europe, aux États-Unis, en Australie et en Israël. Il dirigera le Feldenkrais Institute à Tel-Aviv jusqu’à sa mort en 1984. 

Aujourd’hui, il est considéré comme un pionnier dans les champs de la bio-mécanique, de la neurophysiologie et de l’éducation somatique.

Par International Feldenkrais Federation, www.feldenkrais-method.org — International Feldenkrais Federation, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=26042346

Contactez-moi 

06.77.09.26.76

celinevieillard@yahoo.fr